Le bien-être

Selon la définition retrouvée dans le dictionnaire, le bien-être est un sentiment général d’agrément, d’épanouissement que procure la pleine satisfaction des besoins du corps et/ou de l’esprit.

Le bien-être : On y aspire tous ! Il existe des milliers de façons de se faire du bien telles que des méthodes douces pour atteindre une forme de bien-être pour tout le monde et toute l’année. Prendre soin de soi, c’est viser le bien-être physique et le bien-être émotionnel.

Le bien-être est un état agréable résultant de la satisfaction des besoins du corps et du calme de l’esprit ».
Impossible de dissocier le corps et l’esprit. Je peux être heureux avec un corps malade, mais on ne parlera pas de bien-être ; je peux être en bonne santé et en même temps anxieux ou déprimé ; on ne parlera pas de bien-être non plus. Pour qu’il y ait bien-être, il faut la paix dans le corps et dans l’esprit.
D’après Christophe André, psychiatre français spécialiste de la psychologie du bonheur, le bien-être se « déclenche quand on n’a mal nulle part, qu’on a le ventre plein, qu’on est dans un endroit agréable et confortable, qu’on se sent en sécurité, entouré de congénères bienveillants ». Une définition humoristique, et pleine de bon sens.
Le bien-être est lié aux sens, aux émotions, aux sensations : que ce soient en se faisant masser, en faisant du sport ou en se relaxant, notre corps libèrent de l’endorphine, cet opiacé naturel sécrété par le cerveau, qui soulage le stress et accroît le plaisir.

Le bien-être est à la portée de chacun. Prendre soin de soi – dans le plaisir et/ou dans l’effort –, voilà la clef du bien-être : qui a dit qu’être heureux était compliqué ?

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur google
Google+
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn